Ces bonnes pratiques qui feront décoller vos communautés (partie 2)

Nous avons vu hier les 5 principes de base qui vous permettront de faire décoller votre communauté.

Comme nous pensions que cela ne vous suffirait pas ;-) , en voici 9 autres pour installer durablement une dynamique de croissance.

6. Avancez à visage découvert
L’« équipe cœur » qui est derrière la communauté doit être connue de tous. Les parties prenantes (management, équipes supports, administrateur SI, community manager…) et les promoteurs du projet (marketing, communication, RH…) doivent être identifiées et représentées sur la plate-forme afin de donner confiance et montrer que « c’est du solide ».

7. Impliquez le top management
Un double soutien est indispensable, affiché et réel : celui du management de proximité et celui du « top » management, par des actions visibles et tenues dans le temps (publications régulières, présence en ligne, réponse aux questions, avis, suggestions…). Mais attention de ne pas trop en faire au risque de « brider » les participants qui se réfugieraient dans une posture de « salarié exemplaire ».

8. Montrez l’exemple
« Savoir-faire et faire savoir » : si vous animez une communauté ou que vous êtes l’un des membres de l’« équipe cœur », montrez l’exemple en réduisant l’envoi de courriels, en répondant prioritairement dans la communauté, publiez régulièrement et utilement.

9. Faites en « le seul endroit où »
Pour faire venir une audience, il faut lui offrir des choses uniques, qu’elle ne trouvera pas ailleurs. De fait, publiez dans la communauté des contenus « inédits », ou bien faites en sorte que ce qui était d’habitude envoyé par courriel (une newsletter, des études…) soit désormais uniquement disponible en ligne. Outre démontrer le gain de temps et la réduction de la pollution « e-mailistique », cela induira la conversation en un « lieu unique » et cela donnera des raisons d’aller chercher de l’information.

10. Ne laissez pas une question sans réponse
En tant qu’animateur, ne laissez jamais une discussion dans le vide. C’est comme si vous meniez un débat à table, et que soudainement vous vous leviez et partiez sans un mot. Concluez les débats, ouvrez les perspectives, et surtout répondez si quelqu’un a posé une question et que personne ne vient à son secours dans les heures qui suivent :-)

11. Soyez ludique
Etre sérieux sur le fond ne veut pas dire l’être dans la forme, au contraire. Emulez l’envie de participer en émaillant vos billets de vidéos, de graphiques, posez des questions sous forme de QCM, faites des sondages pour recueillir régulièrement des avis… Bref, sortez surtout du format e-mail et powerpoint !

12. Engagez la communauté sur des résultats concrets … et montrez –les
Soyez transparent sur les objectifs à atteindre collectivement et motivez les membres de l’équipe pour les atteindre. Pour cela, soyez transparent sur les résultats, les tendances, partagez et essayez de corriger les choses avec les membres de la communauté. Il n’y a pas de constat d’échec mais que des choses à améliorer.

13. Appuyez vous sur un réseau de « héros »
Parmi les membres de la communauté, identifiez des relais (aussi appelés « ambassadeurs ») motivés à soutenir et promouvoir le projet auprès de leurs pairs. Cela se fait en deux temps : tout d’abord des volontaires, puis parmi les personnes qui participent visez les plus actifs. Il ne s’agit pas de les privilégier mais d’en faire des « avocats » de votre communauté afin qu’ils entraient les plus réticents.

14. Donnez le temps au temps
Une communauté ne se construit pas « magiquement », il faut donner une impulsion participative forte (voir les points ci-dessus) et une durée suffisante de lancement (quelques mois) tout en suivant régulièrement les indicateurs de progression (nombre de membres, réactions, lectures, etc).

Et n’oubliez pas : la recette magique il n’existe pas. En revanche, si vous faites ces grands principes les vôtres, en les adaptant à votre contexte et en faisant preuve de détermination pour vouloir changer durablement les usages, il n’y aucune raison que vous ne réussissiez pas, comme beaucoup d’autres avant vous !

, , ,

Comments are closed.